Le parc André-Malraux – mars 2019

Aménagé de 1972 à 1981, le parc André-Malraux conçu par Jacques Sgard est doté d’une grande diversité paysagère, botanique et écologique. Il présente la particularité de rester ouvert jour et nuit et d’avoir bénéficié de liaisons très réussies avec les tours Aillaud et le Théâtre des Amandiers.

En 1960, dans le cadre du plan d’aménagement de La Défense, André Malraux, ministre de la Culture, propose de réaliser à Nanterre un parc à vocation culturelle. Il prévoit l’édification d’un Musée du XXe siècle, d’un Conservatoire national supérieur de musique, d’une école d’architecture, d’une école du cinéma et de la télévision et d’une École nationale des arts décoratifs. Un parc de 20 hectares, véritable espace de respiration, doit compléter cet ensemble. En 1964, l’aménagement du parc est approuvé par décision d’un comité interministériel.
Toutefois, la même année voit la naissance du département des Hauts-de-Seine et le choix de Nanterre comme ville préfecture, ce qui apporte des modifications au projet initial: il faut envisager la construction de la préfecture et de la station de RER Nanterre-Préfecture. Progressivement, le programme des installations culturelles est remis en question et, finalement, seules l’école d’architecture (à l’abandon depuis la réorganisation des écoles d’architecture en 2004) et l’École de danse de l’Opéra de Paris aboutiront.
Pour lire la suite, cliquer sur l’image

Prolonger la lecture

Les espaces verts au XXe siècle – mars 2003     

Bulletin N°44 – Les jardins à Nanterre du XVIIIe siècle à nos jours

Le Parc André-Malraux

Ce contenu a été publié dans Archéologie, Arts et Patrimoine, Articles de la Société d'Histoire dans Nanterre Info, Quartiers de Nanterre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.