Le 6 juin 1944, deux Nanterriens, Marcel Labas et Roger Bucher, participent aux combats du débarquement en Normandie.

Le 6 juin 2014, de nombreux chefs d’état ( Obama, Hollande, Angela Merkel, Poutine, … et la reine Elisabeth II) ont célébré, notamment à Ouistreham,  le 70ème anniversaire du débarquement sur les plages de Normandie.

A l’aube du 6 juin 1944, sur cette même plage d’Ouistreham (nom de code Sword Beach), deux Nanterriens, membres du «Commando Kieffer», le 1er BFMC (Bataillon de Fusiliers Marins Commandos), vont être parmi les premiers à poser le pied sur la terre de France. Fort de ses 177 combattants, ce commando sera, parmi les 150 000 combattants engagés dans cette grande bataille, la seule unité de l’armée française à participer, le 6 juin 1944, aux combats du débarquement.

Marcel Labas né le 2 avril 1922 à Nanterre était matelot « K-Gun » en charge d’une mitrailleuse, quant à Roger Bucher, né le 4 novembre 1911 à Nanterre il était second-maître fusilier.

labas_marcelMarcel Labas, dont le nom est gravé sur le Monument aux Morts de Nanterre, tombera, victime des balles d’un sniper, pendant l’assaut mené contre le casino d’Ouistreham transformé en bunker fortifié par l’armée allemande.
Né le 2 avril 1922 à Nanterre (Département de la Seine) et mort pour la France le 6 juin 1944 à Ouistreham (Calvados). Il est inhumé dans le cimetière du Centre, rue de Courbevoie à Nanterre, à proximité immédiate du « carré des Nanterriens Morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale ».

Le 4 mai 1944, un mois avant le Débarquement, Marcel Labas avait écrit à ses parents cette lettre très émouvante:

l’Article paru dans le Parisien du 7 juin 2014: intitulé   « Il faut penser aux héros oubliés » rend aussi hommage à sa mémoire.

 Bucher_RogerRoger Bucher, bien que blessé au cours de la même bataille, va poursuivre le combat et participer aux engagements ultérieurs du Commando Kieffer.
Roger Bucher est né le 6 novembre 1911 à Nanterre, fils Émile BUCHER, gérant d’épicerie au 17, rue St-Germain à Nanterre. Son père est « Mort pour la France » le 15 décembre 1915, à l’âge de 32 ans. Roger Bucher avait été « adopté par la Nation » en vertu d’n jugement du Tribunal civil du département de la Seine le 21 juillet 1920.

Pour en savoir plus sur les Commandos Kieffer

(sources : Wikia, fiche matricule d’Émile Bucher aux archives de Paris, acte de naissance de Roger Bucher – archives départementales des Hauts-de-Seine, service municipal  du cimetière de Nanterre ).

Ce contenu a été publié dans 1939 - 1945 et Nanterre, Histoire de Nanterre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.