Un patrimoine urbain méconnu : les bornes, plaques directionnelles et plaques de rues – mars 2015

???????????????????????????????Des bornes routières aux plaques dites « de cocher », jusqu’à nos actuelles plaques directionnelles émaillées, en passant par les flèches directionnelles Michelin, Nanterre conserve un ensemble de petit matériel urbain qui témoigne de l’évolution des modes de signalisation routière aux XIXe et XXe siècles. Les plaques de rue, qui elles aussi ont changé au fil du temps font, au même titre, partie de ce petit patrimoine urbain qu’il est intéressant de découvrir et de sauvegarder.
Plusieurs sortes de bornes sont encore présentes dans la commune. Les unes sont des bornes en pierre avec un repère de nivellement, c’est-à-dire une sorte de petit médaillon en fonte dans lequel se trouve inscrite l’altitude du lieu par rapport au niveau moyen de la mer Méditerranée.

Pour lire la suite cliquer sur l’image

Ce contenu a été publié dans Archéologie, Arts et Patrimoine, Articles de la Société d'Histoire dans Nanterre Info, Publications de la SHN. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.