Mieux connaître les 850 « Enfants de Nanterre Morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale »

Page_couv_listing

Pendant la Première Guerre mondiale de nombreux Nanterriens ont été mobilisés et 850 d’entre eux trouveront la mort dans les combats meurtriers qui se sont déroulés de l’été 1914 à l’armistice du 11 novembre 1918.
La Société d’Histoire de Nanterre a entrepris, depuis septembre 2013, des recherches pour mieux connaître ces hommes, jeunes pour la plupart. Qui étaient-ils? Où étaient-ils nés ? A quel âge sont-ils tombés au combat? Quel métier exerçaient-ils ? Que savait-on de leur famille?

carre_14_18_cuzol_vejuxSur le Monument aux Morts installé dans le parc des Anciennes-Mairies, 813 noms sont gravés dans la pierre, 124 soldats morts au combat sont inhumés dans le cimetière de la rue de Courbevoie, dans le carré des « Enfants de Nanterre Morts pour la France » au cours  de la Première Guerre mondiale. Près de 800 d’entre eux sont recensés dans le fichier national « Mémoire des Hommes » du Service Historique du Ministère de la Défense.
Nos recherches se poursuivent et la liste ci-dessous va se compléter de nouvelles informations au fil du temps.

Liste des 850 « Enfants de Nanterre Morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale »

Prolonger la lecture
Articles publiés dans le journal municipal Nanterre-Info
Nanterre, 1914 : la mobilisation –  juillet 2014
Pendant la Première Guerre mondiale, 850 Nanterriens sont « morts pour la France »
Jules Durand maire pendant la guerre de 1914-1918 – novembre 2007

Bulletin de la SHN
Nanterre pendant la Première Guerre mondiale

Articles publiés sur notre site internet
Avoir 20 ans en 1917
22 août 1914, la journée la plus meurtrière pour les Nanterriens mobilisés
Nénette et Rintintin, petites poupées « porte-bonheur » envoyées aux soldats de 14-18

 

Ce contenu a été publié dans 1914 - 1918 et Nanterre, Nanterriens "Morts pour la France". Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.